Ma philosophie

Tableaux Critque

Chaque personne à ses préférences et beaucoup de Thru-Hiker vont vouloir s’équiper en « ultralight ». La plupart de ceux que j’ai rencontrés voyagent avec un sac de 40 lb en moyenne. Il faut savoir que partir la première fois en « long trail » avec un sac de 15 lb à 20 lb c’est très risqué, vous aurez eu à sacrifier des pièces d’équipements qui pourraient vous sauver la vie si vous ne savez pas vous en passer. Personnellement, je cherchais à balancer entre la résistance/poids/confort. Évidemment, que le prix est venu jouer dans mes choix, mais comme le poids est souvent relatif au prix, j’ai très souvent profité des réductions afin de m’en épargner un peu.

Mes choix:

Sac à dos: J’ai hésité beaucoup pour en faire l’achat, j’ai cependant regretté mon choix, vous pouvez lire pourquoi dans la critique.

La tente: Je voulais d’abord avoir un bivouac pour le poids, après mûre réflexion, le côté confort est venu me hanter. Je l’ai échangé pour une tente, j’ai même pris la 2 places, pour y pouvoir dormir confortablement, rester dans la tente quelques heures si la météo était trop horrible. Je voulais pouvoir m’asseoir et avoir un vestibule pour y faire à manger en cas de pluie et y laisser mes bottes.

Les bottes: La majorité des Thru-Hiker ont des espadrilles, j’ai pourtant opté pour des bottes. Elles ont des avantages non négligeables; la durée, j’ai pu faire tout le sentier avec une paire, j’ai dû aller faire quelques réparations, mais je les ai même porter plusieurs randos après; la sécurité, le poids du sac à dos fait beaucoup plus travailler les chevilles, les risques de blessure sont d’autant plus probables, il y a aussi toutes les fois où le revêtement de cuir ma protégée d’égratignures qui aurait pu être plus ou moins grave; le confort: une fois cassé, les bottes sont très confortable et le risque d’ampoules est faible, ne pas avoir eu cette roche dans ma botte au début, je n’aurais sans doute presque rien eu. Mais l’inconvénient est important, le poids et mouille c’est 2 fois pire!

Le Jetboil: il est possible de ne manger que de la nourriture qui ne demande pas de cuisson, cela évite de transporter une grosse masse d’équipements. Manger chaud le matin et le soir était très important pour moi, donc un Jetboil était un compromis. Je n’ai jamais cuit de nourriture dans mon Jetboil, uniquement fait chauffer de l’eau, les raisons étaient que je ne voulais pas avoir à le laver et je pouvais le garder avec moi dans la tente. Vous pouvez aller dans la section « Trucs & astuces » pour en savoir plus.